18 avril 2011

Ouvrons le bal...

Je participe pour le première fois à la Foire aux tandems, organisée pour sa 4° édition par Alice sur son blog. J'ai proposé un petit conte narrant les origines (fictives) de la tête d'éléphant que Ganesh porte avec tant d'élégance... Si mon résumé vous a inspiré, voici l'histoire complète.
Bonne lecture !


Comment Ganesh eut cette tête

Tout le monde connaît Ganesh, dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence, saint patron des écoles et des travailleurs du savoir. Et tout le monde sait à quoi il ressemble. C’est un homme rouge assez corpulent, avec quatre bras et une tête d’éléphant à une seule défense. Ce que l’on sait moins, c’est qu’à l’origine, il n’avait pas du tout cet aspect…
C’était au contraire un homme d’une grande beauté, et il le savait ! Il était vaniteux et narcissique, et chaque fois qu’il venait à croiser un miroir, il ne pouvait s’empêcher de s’arrêter et de passer des heures à contempler sa propre image.
Cette histoire raconte donc comment il acquit sa tête de pachyderme. En revanche, elle ne vous apprendra pas comment il devint rouge, ni comment il acquit une paire de bras supplémentaire, ou comment il perdit sa défense droite. Tout ça, c’est une autre histoire…
Tout le monde admirait la beauté de Ganesh. Les femmes, les hommes, les vaches sacrées… tous se retournaient sur son passage. Un jour, jaloux de sa beauté, Kâma, le dieu de l’amour, se transforma en une magnifique jeune femme afin de piéger Ganesh. Il le séduisit et lui apprit qu’il existait qu’un seul endroit convenable à une telle beauté, le Shish Mahal. Lorsqu’il apprit qu’il existait un palais dont les murs étaient vêtus de milliers de miroirs, Ganesh le bellâtre ne put résister. Il prépara ses valises et partit le jour même.
Ce qu’il découvrit l’envouta : le palais des glaces était encore plus somptueux que ce que l’avatar de Kâma lui avait décrit ! Les murs étaient effectivement couverts d’une mosaïque de miroirs, mais aussi les plafonds, les voûtes, les colonnes, les bas-reliefs… Ganesh pouvait ainsi s’admirer à loisir. Il courait dans les coursives du palais, enivré par son propre reflet, et il ne savait plus où donner de la tête.
À force de se tordre le cou dans tous les sens pour se regarder sous toutes les coutures, sa tête finit… par se décrocher ! Elle roula hors du palais et vint heurter la patte d’un éléphant blanc qui paissait paisiblement en attendant son cornac. L’éléphant trouva la tête si belle qu’il la troqua contre la sienne. Il se regarda dans les miroirs du palais et, satisfait par son reflet, il s’en alla.
Tâtant le sol à la recherche de sa tête, Ganesh finit par trouver celle de l’éléphant sacré. Il n’eut pas d’autre choix que de la mettre sur ses épaules. En revanche, il n’osa pas affronter son reflet et rentra chez lui. Il lui fallut des années pour accepter sa nouvelle apparence. C’est ainsi que Ganesh devint le Dieu de la sagesse, de l’intelligence, et de tout ce que je vous ai déjà dit plus tôt. En revanche, on ignore ce qu’est devenu l’éléphant à tête d’homme…

1 commentaire:

Nanou a dit…

Trèèès sympa !!